Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


vendredi 12 septembre 2008

B comme Brimont

- Village du département de la Marne, au Nord-Ouest de Reims, près du canal Aisne-Marne et de l’A26.
- 450 habitants

- Brimont a une histoire ancienne : situé sur une voie romaine importante (Reims-Bavay), il constitue un site archéologique antique de premier ordre.

- Le fort de Brimont est une forteresse construite à la fin du XIXe siècle (1875-1879), sur les hauteurs qui dominent le village ; il appartient à la ceinture fortifiée de Reims. Ce fort sert de prison aux Allemands pendant la guerre et de base pour bombarder la ville voisine.
- Longtemps resté base militaire, le fort de Brimont est depuis 1999 propriété de la commune.

- Le 16 avril 1917, ce sont les troupes russes qui sont engagées dans le secteur de Brimont. Le fort est l’un de leurs objectifs : il doit être pris en 6 heures. Malgré leur persévérance et des pertes importantes, ils sont bloqués sans pouvoir y parvenir, vers Courcy.
La zone reste ligne de front pendant plusieurs jours, mais sans résultat. Finalement, Painlevé et Pétain obtiennent la suspension d’une nouvelle grande offensive, le 29 avril (fait qui servira par la suite à mettre en avant positivement Pétain et à accentuer les critiques contre Nivelle). Finalement, une nouvelle attaque a lieu le 5 mai.

- Les unités combattantes de cette zone sont très touchées par les mutineries qui suivent l’offensive.

- Le village de Brimont, entièrement détruit, est reconstruit après-guerre.

Aucun commentaire: