dimanche 18 avril 2010

C comme Commémoration du 16 avril 2010

video


- Pour la 4e fois cette année, le Conseil général de l’Aisne organise autour de Craonne une journée de commémoration à l’occasion du 93e anniversaire de l’offensive Nivelle, « Sans casque et sans arme ». Cette journée repose essentiellement sur 3 temps et bénéficie d’une météo clémente.



- Le matin, à partir de 5h30, un millier de personnes environ marche sur les traces des soldats français, guidées par le toujours passionné Noël Genteur, maire de Craonne. Parmi eux on note la présence, entre autres, de Frédéric Rousseau et Rémy Cazals, historiens éminents et membres du CRID 14-18, mais aussi d’une groupe de lycéens corses, « invités d’honneur » de la journée.
- Au départ du village actuel, le groupe traverse les champs avant qu’un feu d’artifice n’illumine les crêtes du plateau de Californie et du Chemin des Dames. Les premières lueurs du jour accompagnent les marcheurs qui s’infiltrent (malgré l’embouteillage!) à travers le saillant du Tyrol pour rejoindre le vieux Craonne au moment où se lève un magnifique soleil rouge, qui contraste avec les conditions météorologiques de 1917 …


- C’est ensuite la poursuite de la montée vers le plateau de Californie puis la traversée de celui-ci par les chemins et les vestiges de boyaux. Après quelques chants corses, des colombes sont lâchées dans le ciel bleu à proximité du belvédère. Vient ensuite le temps de la redescente vers Craonne.





- En fin d’après-midi, un spectacle intense et émouvant est donné en l’église de Craonne par Dominique Grange et Jacques Tardi.



- A la nuit tombée, une nouvelle marche mène la foule (plus familiale que le matin) à travers le Ravin sans nom et les rebords du plateau des Casemates vers Craonnelle, où le cimetière est illuminé de centaines de bougies : vision sublime et ô combien émouvante. Après les Basques et les Bretons, ce sont les Corses qui cette année chantent pour l’occasion, accompagnant l’extinction progressive des bougies.



- Il faut au passage saluer le travail et l’investissement de tous, au niveau municipal ou départemental, et les remercier pour leur investissement et leur compétence.



Reportage de France 3 Picardie

_

Aucun commentaire: