Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

lundi 14 juin 2010

D comme Désalbres (Louis)

- Soldat français
- Bou-Saada (Algérie) 1896 ? – 19 ??

- Louis Désalbres est mobilisé au 107e RI en 1916 ; il rejoint le 128e RI en septembre.

- Après son instruction, il est envoyé près de Concevreux au début du mois d’avril 1917 pour participer à l’offensive Nivelle. « Une marée humaine monte lentement vers les lignes. Le moral des hommes est grand. C’est même de l’enthousiasme, on plaisante, on s’interpelle dans toutes les sections. Ca va être la percée. Le Boche va recevoir une avalanche sur le dos. C’est la fin de la guerre pour cette année. » (12 avril 1917)
- Son régiment n’est finalement pas engagé immédiatement : « Le bombardement reprend avec la même violence que les jours précédents. Que se passe-t-il ? Pourquoi n’avance-t-on pas ? La percée devait se faire le premier jour et il semble que la bataille piétine. Mille bruits courent dans les unités. Pour certains, c’est un échec. Pour d’autres une victoire. Nos pertes seraient considérables. L’offensive serait tombée sur des préparatifs d’attaque et nos vagues d’assauts se seraient brisées sur une défense avertie. […] Nous ne bougeons toujours pas, il y a donc un échec. » (17 et 18 avril)

- Désalbres combat à la fin du mois et dans les premiers jours de mai dans le secteur du Godat et du Mont Spin. Il en part le 11 mai.


- Après la guerre, Louis Désalbres mène une carrière d’ingénieur-chimiste. Il publie en 1958 Mon carnet de route : 1916-1918, son journal pendant le conflit.
Le carnet en ligne :
http://www.latecoere.com/web/files/carnet.pdf

_

Aucun commentaire: