Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

dimanche 21 septembre 2008

F comme Fismes

(MAJ juillet 2010)


- Ville de la vallée de la Vesle, sur la N31 entre Reims et Soissons (département de la Marne).
- 5 400 habitants

- Les 3 300 personnes qui peuplent Fismes avant 1914 voient passer puis refluer les Allemands du 2 au 12 septembre 1914.

- Située à environ 10 km à vol d’oiseau de la vallée de l’Aisne, Fismes est un lieu de repos pour les soldats, et une gare de transit importante vers le front ou en provenance des zones de combats. La ville est parfois bombardée, soit par canons à longue portée soit par avions.
http://www.gwpda.org/wwi-www/Marne2/Marne2-4.html

- « Fismes jusqu’à présent n’a pas trop souffert de la guerre. Des civils, venus on ne sait d’où, se sont improvisés cabaretiers, marchands de sardines et de camemberts, qu’ils vendent comme ils veulent, bien que les coopératives militaires cèdent à meilleur compte. […] C’est l’âge d’or des mercantis, que couvre encore l’absence de tout règlement. Sous le sceau du « front », ils s’enrichissent scandaleusement. » « Autant les rues sont animées le jour, autant elles sont sans bruit la nuit. Au crépuscule, les boutiques se ferment et les caves se remplissent. La proximité des lignes, le centre de ravitaillement qu’est Fismes, nous valent toutes les nuits la visite d’avions ennemis. » (Joseph Varenne en juillet 1917, L’Aube ensanglantée, page 163)

- Fismes est occupée le 28 mai 1918 et complètement rasée par les Allemands ; elle est libérée par les Américains le 4 août suivant après de très durs combats.
- Il n’y a que 2 300 habitants recensés en 1921 dans une ville en ruines qui se reconstruit difficilement.

_

Aucun commentaire: