Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

mercredi 14 avril 2010

B comme Battet (Georges)

- Militaire français
- Lille 1893 – Beaurieux 1917

- Saint-cyrien, Georges Battet est officier au 201e RI, avec lequel il participe à toutes les grandes batailles de la guerre.

- Le 16 avril 1917, il est entre Craonne et Craonnelle pour prendre d’assaut le plateau de Californie. « Notre 4e bataillon est commandé par une jeune capitaine de 23 ans, le capitaine Battet, qui a autant de coup d’œil que de sang froid. De l’endroit où il se tient, au pied du saillant de Jutland, il a découvert à la jumelle, qu’à la gauche de notre secteur, il y a au sud du Tourillon de Vauclerc, un élément de tranchée non occupé par l’ennemi. Il a conçu l’idée de s’infiltrer par là, et d’entrer à la grenade dans la tranchée du Balcon, en la prenant par un bout puisqu’on ne peut l’aborder en face. » Vers midi, « à la tête d’une section de grenadiers, il se jette par surprise sur le Tourillon de Vauclerc, pénètre à l’extrémité de la tranchée du Balcon, et de vive force, en chasse les défenseurs. »

- Le 17, les Allemands contre-attaquent sur la tranchée. « Le capitaine Battet tombe frappé mortellement d’une balle à la tête, au bord de la petite carrière, un peu au nord du Tourillon de Vauclerc. » La contre-attaque est repoussée. « Le capitaine Battet, le héros de la journée, n’est pas tombé entre leurs mains, on l’emporte mourant à l’ambulance de Beaurieux. » Il y décède le lendemain. On ne connaît pas son lieu de sépulture.



Fiche MPF

Source principale :
Abbé Achille Liénart, Journal de guerre 1914-1918, Presses universitaires du Septentrion, 2008 (pages 66/67)

_

Aucun commentaire: