Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

samedi 19 février 2011

T comme Terrasse (Jacques)

- Militaire français
- 18 ? – 19 ?

- Réserviste, Jacques Terrasse devient capitaine au 355e RI et le reste pendant toute la guerre, commandant de la 18e compagnie.

- En 1917, il participe d’abord à la poursuite des Allemands qui se replient sur la ligne Hindenburg dans le secteur de Vregny (fin mars). « On est bien épaté de cette histoire : les Boches qui déménagent sans tambour ni trompette. Ce n’est pas leur habitude. On est content évidemment de se dégourdir les jambes et de pénétrer dans le domaine mystérieux de ces messieurs. Mais qu’est-ce que cela veut dire ? On se méfie, on avance avec circonspection, bien que l’on ne rencontre pas de résistance. […] Y en a bon ! Mais notre allégresse est vite tempérée par le spectacle des destructions opérées par les Allemands. Les villages sont en ruine. Dans leur fuite, ils ont fait sauter tout ce qu’ils ont pu ; les caves elles-mêmes, tout ce qui peut servir d’abri est éventré, de gros entonnoirs de mines coupent les routes. Passe encore tout cela, c’est la guerre et ce n’est pas beau. Mais ce qui nous met dans une rogne noire, c’est de voir tous les arbres fruitiers ou autres systématiquement coupés ou entaillés à la hache. Seule, la rage froide de détruire a inspiré cette décision du commandement allemand, et ses troupes l’ont exécuté à la perfection. » (cité par G. Lachaux, op.cit., page 97)

- Après quelques jours de repos, Terrasse prend part à l’offensive Nivelle dans le secteur de Chavonne-Soupir. Le 355e RI progresse malgré la forte résistance allemande vers les Grinons puis Jouy et la ferme Hameret (20 avril).
- Relevé le 21, Terrasse revient en première ligne début mai autour de la ferme du Panthéon, d’où on aperçoit Laon si proche si lointaine …
- Il quitte le secteur le 23 mai.


- Le 13 octobre 1918, le capitaine Terrasse participe à la reprise de Laon.


- En 1964 est publié Avant l’oubli, l’histoire vécue du 355e Régiment d’infanterie. Grande guerre 1914-1918, mémoires de l’ex-capitaine Terrasse.





Source principale :
http://www.crid1418.org/doc/bdd_cdd/unites/DI127.html#RI355

_

1 commentaire:

PLV a dit…

"Avant l'oubli" : ouvrage de 285 pages, illustré par des croquis de Xavier Josso, ancien élève des Beaux-Arts.
A la page 90, on évoque mon grand-père Pierre Vasselle : "Et enfin le Docteur Vasselle, un jeune "chti mi", médecin de grande valeur, toujours prêt à bondir lorsqu'on avait besoin de lui."