Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

jeudi 21 mai 2009

O comme Oulches-La-Vallée-Foulon



- Village situé au sud de la ferme d’Hurtebise, en contrebas du Chemin des Dames, près du Monument des Basques.
- 50 habitants

- En 1914, Oulches et La-Vallée-Foulon sont deux communes différentes, cette dernière associée à Vauclerc.
- Leur population cumulée est d’environ 150 personnes.


- Dès septembre 1914, le secteur se trouve sur la ligne de front entre Français et Allemands. Ceux-ci contrôlent les hauteurs et la « Caverne du Dragon », les Français étant en contrebas.
- Un peu à l’abri, le hameau de Oulches souffre peu des bombardements jusqu’en juin 1917 (mis à part l’église Saint-Pierre, dont le clocher sert d’observatoire), tandis que La-Vallée-Foulon, point de départ des assaillants en avril 1917, est anéanti par les combats.



- Le 16 avril, des combats très violents ont lieu dans ce secteur, où attaquent notamment les Tirailleurs sénégalais. Le 21, le 273e RI de Paul Clerfeuille y combat ; celui-ci raconte notamment comment il va chercher le ravitaillement en eau à Oulches sous le déluge de bombes allemandes …
- Pendant des semaines, la zone est hachée par l’artillerie des deux camps, jusqu’à ce que la prise de la Caverne du Dragon par les Français calme un peu les choses …



- En 1921, seuls 66 habitants sont recensés dans le village, chiffre qui remonte difficilement autour de la centaine avant la 2e guerre.
- En 1923, La-Vallée-Foulon est détachée de Vauclerc pour former une seule commune avec Oulches, dont une partie est classé « Zone rouge ». Il ne reste presque rien en effet du hameau : aujourd’hui, quelques ruines et l’emplacement de l’ancien lavoir témoignent seuls de ce que fut La-Vallée-Foulon. Oulches est reconstruit, notamment avec le parrainage du Puy-de-Dôme ; certains chantiers prennent du retard, comme celui de l’église Saint-Pierre, reconstruite de 1932 à 1934.



Source principale : Base Mérimée

_

3 commentaires:

bpck orange.fr a dit…

Etonnant ! Mon grand-père, soldat à Verdun et au Chemin des Dames, a peint ce paysage, l'intitulant " Moulin Bas, Vallée Foulon ", et il a indiqué au dos de son tableau : " 2ème ligne, 17 mars 1917 "...

Ferran Ferranix a dit…

Mon arrière-grand-oncle béarnais fut tué au combat à Oulches le 15 octobre 1914.

Tiffany ESTRADE a dit…

Mon arrière grand oncle béarnais aussi a été tué à Oulches le 12 octobre 1914 :(