Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

samedi 21 février 2009

C comme Chermizy-Ailles



- Village de la rive droite de l’Ailette, proche de la forêt de Vauclair et (aujourd’hui) du plan d’eau
- 70 habitants

- Près de 200 habitants vivent dans les deux villages avant 1914.

- La zone est entièrement occupée par les Allemands jusqu’en octobre 1917, date à laquelle ils se retirent sur l’Ailette. Chermizy reste en leur possession, tandis que les ruines d’Ailles redeviennent françaises.
- Les bombardements français sont intenses, avant le 16 avril puis pendant plusieurs semaines dans le courant de l’été.
- De nouveaux combats ont lieu en 1918, notamment en septembre lors de la contre-offensive alliée.

- Après guerre, l’Etat classe le territoire d’Ailles en zone rouge et rattache le village à la commune de Chermizy (1923), qui récupère donc les dommages de guerre. Ceci permet la reconstruction des bâtiments, entièrement détruits, notamment du lavoir-abreuvoir (Société coopérative d’Aizelles, Aubigny, Sainte-Croix, Chermizy et Bouconville). Le village est aidé par Monaco et la Tunisie mais la reconstruction est très lente et tous les projets ne sont pas menés à bien avant la deuxième guerre. L’église Sainte-Evence est achevée en 1927, sur les hauteurs du village.
- Il n’y a que 120 habitants recensés à Chermizy en 1921.

Aucun commentaire: