Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

dimanche 4 janvier 2009

A comme Albérich (opération)

- Opération allemande (16-19 mars 1917) qui consiste en le repli sur la ligne fortifiée Hindenburg (ou Siegfried) dans le but de diminuer la taille du front à défendre (Alberich est un nain malicieux, sorcier légendaire de la mythologie germanique).

- A la mi-février 1917, les habitants de la zone comprise entre le front et la ligne de repli sont évacués ; une seule valise par personne est autorisée. Les hommes valides et les femmes sans enfant partent en train vers Hirson, dans le nord de l’Aisne, afin d'y travailler pour les Allemands. Enfin, avant de se replier, ceux-ci entreprennent le pillage puis la destruction systématique de la région : maisons, puits, arbres fruitiers (ce qui choque beaucoup les poilus, pour la plupart paysans). Même le château de Coucy est dynamité. Rien ne doit pouvoir être utilisé par les Français.



Merci à JF Viel pour ce très précieux document ...

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Posté sur pages 14/18 le 19-02-2009 à 17:37:36
Bonjour,

Le repli allemand de Soissons en mars 1917 (titre du sujet) est une petite partie du mouvement dit "Mouvement ALBERICH".

Je viens de comprendre pourquoi ce repli a été baptisé ALBERICH : Alberich est un personnage d'un opéra de Wagner qui avait le don de devenir invisible !

Et, effectivement, les alliés ont constaté en mars 1917 que les allemands étaient devenus invisibles : Où étaient-ils passés ? 60 kilomètres plus loin (à l'endroit du repli le plus large) en ayant sur leur passage tout dévasté afin que toute subsistance des alliés soit impossible sur ce terrain.

25 ans plus tard, les mêmes allemands ont repris ce nom de code "ALBERICH" pour désigner leur projet sous-marin furtif (invisible au sonar) dont la coque était recouverte d'une couche de caoutchouc absorbante des ondes du sonar !
===> Vu et entendu dans l'émission TV Arte d'hier soir sur les premiers sous-marin furtifs.

Monte-au-creneau (Sylvain)

Au revoir.