Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

vendredi 27 mars 2009

B comme Bohéry


- Ferme, bois et carrières proches de la Malmaison

- En septembre 1914, les Allemands parviennent à se maintenir sur les hauteurs de Bohéry et à repousser la contre-offensive alliée. Ils s’y maintiennent pendant plus de 3 ans.

- Après le repli consécutif à l’offensive Nivelle, la zone de Bohéry accueille la première ligne allemande ; les carrières (près de 800 mètres de long sur 300 mètres de profondeur environ) sont fortifiées et aménagées dans un but défensif, au sommet de la pente qui mène au ravin de Jouy.
- Dès cette date, la ferme est totalement anéantie (elle n’apparaît plus sur les cartes des JMO).

- Le 23 octobre 1917, dès le début de la bataille de La Malmaison, les carrières sont dépassées (notamment avec l’aide des chars) puis prises dans l’après-midi par le Régiment d’infanterie coloniale du Maroc, dirigé par le colonel Debailleul.


- Après guerre, la ferme de Bohéry est reconstruite.




- En 1934, à l’initiative de l’Association des anciens combattants du régiment d’infanterie coloniale, un monument est érigé sur les bords du Chemin des Dames en hommage au bataillon marocain, sculpté par Roland Rombaux.

1 commentaire:

Vincent Le Calvez a dit…

Bonjour,

Bravo pour le blog. Très riche !

Je me suis permis de faire une pub du Dictionnaire sur mon site Internet dédié au 28e RI :

http://vlecalvez.free.fr/nouveaute.html

Bien à vous et encore merci !

Vincent Le Calvez