Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

jeudi 8 janvier 2009

L comme Lefèvre (Pierre Gaston)

- Soldat français fusillé
- Morfontaine (Meurthe-et-Moselle) 1897 – Soissons 1917

- Le 14 août 1914, quelques jours après que son père et son frère ont été fusillés par les Allemands, Pierre Gaston Lefèvre s’engage dans l’infanterie ; il est à peine âgé de 17 ans, a dû franchir les lignes ennemies et tricher sur son âge pour rejoindre l’armée française.

- Blessé en 1915, il est soigné à Lyon.
- Devenu caporal, P. Lefèvre est dans le secteur du Chemin des Dames fin mai 1917 : son régiment (le 109e) transite de campements en campements, depuis Fismes jusqu’aux abords de Soissons, avec comme objectif Margival.

- Le 31 mai 1917, Lefèvre est impliqué dans la mutinerie de Mercin. Il est considéré par ses juges comme un « petit meneur », car il possède une somme de 3 000 francs dont il ne révèle pas la provenance et passe beaucoup de nuits dehors, revenant « dans un grand état d’exaltation » [on sait aujourd’hui d’après son courrier qu’il était un joueur compulsif].

- Le 16 juin, à 4h30, Pierre Gaston Lefèvre est exécuté au Champ de tir, à Soissons. On lui fait signer une lettre dont le texte appelle au patriotisme et à l’obéissance.
- Il est aujourd’hui inhumé au cimetière militaire d’Ambleny.


(Source principale : Denis Rolland, dans 1917 Le Chemin des Dames, publié par le CG02, page 25)

Aucun commentaire: