Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

samedi 23 janvier 2010

D comme Doigt


- Saillant français proche de l’isthme d’Hurtebise, à l’Ouest de la D 886 qui descend vers l’abbaye de Vauclair

- Les 5 et 6 mai 1917, les soldats français arrivent au-delà de l’emplacement du monument d’Hurtebise, sur les premières pentes qui descendent vers l’Ailette, jusqu’à la tranchée Fichou (qui permet notamment d’observer l’entrée Nord de la Caverne du Dragon) et à la tranchée dite « du Doigt ».
- Les contre-attaques nombreuses sont repoussées, jusqu’au 20, ou les Allemands mènent une opération plus ambitieuse, qui rabote la partie occidentale du saillant français.
- « Au-dessus de l’éperon notre ligne ne forme plus qu’une pointe étroite, enserrée de tous côtés : on la nomme “le doigt d’Heurtebise”. »

- Les 15 et 16 juin, les régiments bavarois parviennent à récupérer presque entièrement le saillant, ce qui provoque la réaction française qui mène à la prise de la Caverne du Dragon.

- La situation se stabilise jusqu’à l’automne et au repli allemand, avec succession d’attaques et de contre-attaques dont aucune n’est décisive …


Source principale : R.-G. Nobécourt, op. cit.

Aucun commentaire: