Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

mercredi 30 mars 2011

F comme Farrère (Claude)

« Sans liberté, point de bravoure »

- Ecrivain français (son vrai nom est Bargone)
- Lyon 1876 – Paris 1957

- Comme son père, Claude Farrère s’engage dans la marine en 1894 et connaît une carrière brillante (il démissionnera en 1919). En parallèle, il est un écrivain à succès, avec notamment comme thématique les récits de voyage (Les Civilisés en 1905 lui valent le Prix Goncourt).

- Pendant la guerre, le lieutenant de vaisseau Farrère est mobilisé mais doit subir une cure de désintoxication pour sa dépendance à l’opium. En 1917, il est affecté à l’artillerie d’assaut (il est capitaine). Il mène les chars aux combats autour du Moulin de Laffaux, en mai puis en octobre.

- En 1920, Claude Farrère publie le roman La dernière déesse, dont la partie finale se déroule lors de la bataille de La Malmaison.

- Il poursuit une carrière d’écrivain engagé, élu à l’Académie française en 1935.

_

Aucun commentaire: