Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

mardi 2 septembre 2008

P comme Pancy-Courtecon

- Village de la rive droite de l’Ailette, proche de la base nautique
- 50 habitants aujourd’hui

- En 1911, Pancy comptait 85 habitants ; 32 sont revenus en 1921, 54 en 1926.
- 133 habitants habitaient à Courtecon avant la guerre.

- Les deux villages sont détruits par les combats.
- Pancy est reconstruit selon les plans réguliers et la volonté de rationalité de Savary, l’architecte de la coopérative créée par plusieurs villages de la vallée. Il bénéficie du soutien financier venu de Tunisie pour bâtir notamment le réseau électrique.
- Plus de la moitié de la superficie du village de Courtecon, situé à l’origine au pied du plateau (donc plus près des combats encore que Pancy) est classée en zone rouge : il disparaît alors administrativement (seule une chapelle édifiée en 1932 rappelle aujourd’hui son souvenir).
- Les deux communes fusionnent en 1923.


- En 1915, les troupes allemandes construisent un monument commémoratif au niveau de leur 2e ligne. Il rend hommage aux morts des deux camps, dans les deux langues.
- Après leur repli sur la rive droite de l’Ailette en novembre 1917, les Allemands construisent un poste d’observation sous le monument.
- Le monument franco-allemand de Pancy-Courtecon est classé à l’inventaire supplémentaire des MH depuis 1997. Mais il est aujourd’hui en voie de dégradation avancée et difficile d’accès : situé sur une propriété privée, il n’est desservi par aucun chemin.

(Source principale : Inès Guérin, Ministère de la Culture – Base Mérimée)

Voir la base Mérimée

Aucun commentaire: