Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

dimanche 14 septembre 2008

C comme Clerfeuille (Paul)

- Soldat
- Gençay (Vienne) 1885 – Civray (Vienne) 1983

- Avant guerre, il est roulier (voiturier).
- Il est mobilisé du 5 août 1914 au 11 mars 1919, sur plusieurs fronts : Lorraine, Salonique, Champagne, Chemin des Dames, Belgique, Alsace. Il est blessé deux fois (la dernière, le 5 novembre 1918, une éraflure par une balle de mitrailleuse !).

- Paul Clerfeuille participe à l’offensive Nivelle au sein du 273e RI, près de Craonne. Il y revient de février à mai 1918.

- Pendant toute la guerre, il tient au jour le jour un « journal de guerre ».

- A propos du 16 avril 1917, il écrit : « En haut il y a une crête, il faut coûte que coûte y arriver. C’est notre point d’arrêt sur le plan ; y parvenir n’est pas chose facile. La température s’en mêle, le ciel s’assombrit et la neige tombe en gros flocons comme en décembre. Enfin, après mille péripéties, nous arrivons à cette fameuse crête : nous avons laissé de nombreux morts et blessé en cours de route.
Ordre nous est donné de creuser des trous individuels. Moi qui ai entendu parler du plan, je sais qu’à cette heure nous devrions déjà avoir passé Craonne et être dans la vallée de l’Ailette. Je dis aux camarades : “ Ca ne va pas ! ” C’était vrai. »



Source : Rémy Cazals dans N. Offenstadt (dir.), op. cit. (pages 152 à 174)

Aucun commentaire: