Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

mercredi 19 janvier 2011

S comme Saxons (grotte des)

- Creute dont l’entrée se trouve à quelques hectomètres au nord-ouest de la Caverne du Dragon.

- La grotte des Saxons est baptisée ainsi par les Allemands (« Sachsenhöhle »), qui l’occupent à partir de septembre 1914. Dans les mois suivants, ils l’aménagent dans un but défensif et pour y assurer un certain confort.
- « Notre Grotte des Saxons avait un plafond de 15 à 20 mètres en grès. Il y avait de la place pour les réserves de tout le bataillon y compris l’état-major. Un moteur à injection de benzène assurait la lumière électrique dans les couloirs de la caverne et dans les espaces de cantonnement. A l’entrée, tout de suite à droite, il y avait un grand espace pour le commandement du bataillon, à gauche un poste de secours médical tout aussi grand et bien équipé. Plus loin vers l’arrière étaient situés les espaces de séjour des compagnies, le dépôt de munitions, l’espace pour le moteur, les latrines etc. La caverne avait quatre sorties A, B, C et D. Tout au fond de la caverne se trouvait un long tunnel étroit qui avait traversé jadis toute la crête ; maintenant la section de sortie était aux mains des Français et ces derniers l’avaient bien sûr fait exploser. La gaine d’aération qui s’y trouvait devait se situer aux environs de la deuxième ligne française actuelle. On s’y déplaçait donc en dessous des Français. » (lieutenant Plath dans l’historique du 2e régiment de la garde à pied, 19 avril 1917, traduit par Yves Fohlen dans la Lettre du Chemin des Dames n°17)


- A partir du 28 avril 1917, c’est le 19e RI qui se trouve dans le secteur ; pendant deux semaines, il se bat sur l’isthme d’Hurtebise, prenant et perdant la grotte des Saxons à plusieurs reprises et après des combats « furieux et répétés » (Historique).

_

Aucun commentaire: