Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

mercredi 19 mai 2010

T comme Tucoo-Chala (Jean-Ernest)

- Artilleur français
- Pau 1893 – 19 ??

- Jean-Ernest Tucoo-Chala est menuisier et socialiste : même s’il adhère aux idées pacifistes de Jaurès, il n’est pas antimilitariste. Il passe près de 8 ans sous les drapeaux : il fait son service militaire à Tarbes, où il reçoit une formation d’artilleur (canon de 75) avant d’être mobilisé en août 1914.

- Le 13 septembre, Tucoo-Chala est à proximité de Craonne mais peine à apporter le soutien de l’artillerie aux fantassins qui se sont emparés du village (cité par F. Rousseau, in N. Offenstadt dir., op. cit., page 32).

- Les mois passants, le « cafard » arrivant, ses jugement sur la guerre et ceux qui l’entourent sont de plus en plus sévères.
« Dieu soit loué, notre plus grand ennemi vient d’en prendre un coup: notre capitaine est blessé, évacué sur l’heure, bon voyage et surtout long retour, ce qu’il a pu nous en faire baver ce salaud ! Maintenant on va pouvoir travailler tranquille et se réinstaller dans la position de repli. Je l’avais averti, nous étions une cible visible sur la gauche, mais comme cela ne venait pas de lui, il ne voulait rien entendre. » (Blanc Sablon, 21 janvier 1916)
« Les lieutenants Croisart et Benoît sont décorés de la croix de guerre, plus on a de galons plus on se rapproche de l’assiette au beurre, qu’ils se l’enfoncent bien profondément où je pense. » (Blanc Sablon, 1er avril 1916)
(source : http://grabatfalak.blogspot.com/2009/06/du-respect-de-la-hierarchie.html)

- L’artilleur cherche à se soustraire aux conditions de vie difficiles qu’il décrit dans ses carnets. En 1916, il se marie, ce qui lui permet d’obtenir une longue permission. A la fin de 1917, il demande à partir pour le front d’Orient.

- Après la guerre, Tucoo-Chala refuse d’embrasser la carrière militaire et redevient menuisier, adhérant aussi à la SFIO.

- En 1996, ses enfants publient ses souvenirs dans 1914-1919. Carnets de route d’un artilleur.



Source principale
http://www.crid1418.org/temoins/2009/03/09/tucoo-chala-ernest-1893/

_

Aucun commentaire: