Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

vendredi 21 novembre 2008

C comme Cazenave (Louis de)

- Soldat français
- 1897 Saint-Georges d’Aurac (Haute-Loire) – Brioude 2007

- Louis de Cazenave devance l’appel en 1916 ; il est affecté dans les troupes coloniales.
- Affecté au 5e Bataillon de Tirailleurs sénégalais, il participe aux combats du Chemin des Dames en avril 19174, au Mont des Singes près de Vauxaillon.
- Pendant l’été, il combat sur le plateau de Vauclerc.

- Après guerre, il travaille dans les chemins de fer (il en est renvoyé par le régime de Vichy) et devient un libertaire et un pacifiste acharné, éloigné des honneurs (il reçoit la Légion d’honneur en 1995 seulement, après des années de refus de sa part) et des cérémonies, peu enclin à narrer son expérience combattante. Il ne distingue pas un camp d’un autre : « Les Allemands, on les retrouvait quand on allait chercher de l’eau au puits ; on discutait. Ils étaient comme nous, ils en avaient assez.»
- Louis de Cazenave est le dernier soldat survivant du Chemin des Dames, l’avant-dernier poilu de la Grande Guerre. « La guerre ? Hay hay hay ! Un truc absurde, inutile ! A quoi ça sert de massacrer des gens ? Rien ne peut le justifier, rien ! »

Aucun commentaire: