dimanche 7 septembre 2008

P comme Poteau d'Ailles


- Lieu-dit situé sur le Chemin des Dames, au point le plus haut de celui-ci (200 mètres), à mi-chemin entre Hurtebise et Cerny.

- Le Poteau d’Ailles est situé sur la ligne de front le 16 avril 1917, au début de l’offensive Nivelle. Il est un des lieux où les troupes françaises n’avancent pas du tout : les troupes coloniales qui parviennent au-delà du Chemin des Dames, voire jusqu’à l’Ailette, ne parviennent pas à revenir vivantes (10e DIC) …
Elles sont relevées par le 64e RI. « La relève est effectuée dans des conditions excessivement pénibles, dans un terrain recouvert d’une boue happante et avec des guides mal orientés. Le régiment prend un secteur d’attaque inexistant et présentant en 1ère ligne un large trou sans fin ».
Le Poteau d’Ailles est dépassé après l’offensive du 5 mai.
(source : CRID 14-18)


- C’est aujourd’hui une ferme construite après la première guerre (en 1924 ?), un immense ensemble de plusieurs bâtiments.

3 commentaires:

Mibonnier a dit…

Complément :
Plan de situation du lieu dit "Poteau d'Ailles" en Avril 1917
dans J M O du 65ème R I (SGA - Mémoire des Hommes)
avec plan des tranchées de la pente Nord au-dessus de l'Ailette à l'ouest de la route d'Ailles

Gil Alcaix a dit…

Merci pour l'information

GENDREAU Christian a dit…

C. GENDREAU

Information très intéressante, qui me permet de compléter des recherches sur la mort d'un grand oncle de ma femme le 16 avril 1917 -Maurice Joseph LACOUA
Cet oncle avait 23 ans, engagé pour 5 ans en 1912, il était sergent du 22ème régiment d'infanterie coloniale depuis 6 mois