Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

samedi 5 juin 2010

M comme Motte


- Château construit au XIXe siècle proche du village d’Allemant, sur le plateau à proximité de la RN2

- Le château de la Motte est allemand à partir de septembre 1914. Eloigné du front dans un premier temps, il se retrouve à sa proximité en mars 1917 après l’opération Albérich.


- Lors de l’offensive Nivelle, il est l’un des points stratégiques dans le secteur.
- Le 5 mai 1917, le 4e cuirassiers attaque à gauche du moulin de Laffaux, soutenu par des chars. « Le château de la MOTTE formait un réduit très défendu, flanqué, du Nord et du Sud, relié à des carrières creusées sous le plateau, dont les entrées, inaccessibles à nos obus, s'ouvraient dans la pente vers Allemand, qui formaient de véritables réservoirs de contre-attaques ». Il parvient à s’emparer du château de la Motte, mais doit se replier, à la fois bombardé par les Allemands et ses propres 75 : « continuant sa progression, le Bataillon MEILLON enlève à la baïonnette le château de la MOTTE, y capture au complet une Compagnie ; nos patrouilles vont jusque dans Allemand. Tout cède devant l'impétuosité des assaillants. »
- Le 6, il reprend l’offensive. "Sous un barrage dense de gros calibre qui encadre la Tranchée des ABRIS, la progression s'accentue, admirablement ordonnée. A 17 heures, les vagues ont disparu dans le parc de la MOTTE. Derrière les arbres et les massifs, dans les caves du château, le combat est acharné. Deux contre-attaques sont repoussées par le Peloton JOHNSTON et un Peloton du 5ème Escadron qui a perdu tous ses cadres et dont le Cuirassier BERCY prend, alors le commandement en criant : « En avant à la Baïonnette ! » Le 4ème Cuirassiers, pour la seconde fois, est maître du château de la MOTTE; pour la seconde fois, comme la veille et pour la même raison, il va l'abandonner ; il reçoit à 19 heures l'ordre de se replier. »
(Historique du 4e Cuirassiers)


- Un statu quo s’installe durablement, et les ruines du château sont situées pendant plusieurs mois sur la ligne de front. « [Les] tranchées, dont les combats de l’été nous ont appris les noms, se succèdent sur deux ou trois lignes. Elles s’appuient ici encore sur des creutes et des abris au flanc oriental du plateau. Le château de La Motte, où nous sommes déjà momentanément venus, constitue dans l’ensemble de ces organisations un réduit solide. » (RGN, page 329)

- Aux premières heures de la bataille de La Malmaison (5h50), le 23 octobre 1917, « le 30e RI attaque et enlève le château de la Motte, fortement occupé cependant. » (RGN) L’offensive se poursuit ensuite vers Allemant et les pentes qui descendent vers l’Ailette.
JMO 30e RI


- Lors de l’offensive Ludendorff, le 27 mai 1918, les Allemands se rendent à nouveau maîtres du secteur.
- Le 14 septembre, les Alliés s’emparent définitivement du château de la Motte (notamment la Légion étrangère). Celui-ci, ruiné, est reconstruit après la guerre.

_

Aucun commentaire: