vendredi 29 août 2008

M comme Moussy-Verneuil

- Village situé au pied du plateau du Chemin des Dames, entre Soupir et Bourg-et-Comin, près du canal de l’Oise à l’Aisne (le canal d’alimentation dit « Rigole de Bourg » passe d’ailleurs à cet endroit).
- 120 habitants

- Avant 1914, Moussy-sur-Aisne et Verneuil-Courtonne appartiennent à la même paroisse mais forment deux communes depuis la Révolution, séparées de quelques hectomètres. Chacune possède une église fort jolie : Saint-Ferry et Saint Ferréol à Verneuil (avec son clocher imposant et comprenant de multiples ouvertures en arcs gothiques), Saint-Jean Baptiste à Moussy (plus sobre et massive). A Verneuil se trouve en outre un château moderne.

- Au moment de l’offensive Nivelle, les deux villages se trouvent sur la ligne de front, en contrebas du Mont de Beaulne. Les soldats du 153e RI qui combattent au bois de Brouzé s’y rendent au ravitaillement (par exemple le grenadier-voltigeur Roger Prudon dans la nuit du 17 au 18 avril, cité dans le livre de R.G. Nobécourt)

- La guerre laisse les deux villages entièrement détruits. En 1923, les deux communes de Moussy-sur-Aisne et de Verneuil sont fusionnées, mais les villages sont entièrement rebâtis (tout comme les églises). Aujourd’hui encore, cependant, les deux parties de la commune sont physiquement séparées.

4 commentaires:

Maryline a dit…

Mon grand-oncle est mort le 16 avril 1917 à Moussy lors de l'offensive Nivelle. Il faisait partie du 156ème RI.

Mary a dit…

Bonsoir, mes recherches ont avancé depuis ce dernier post. J'ai un document qui stipule que le corps de mon grand oncle a été une première fois enterré au sud du Bois Brouzé puis son corps a été transféré au cimentière de Cerny.
Amicalement Maryline

Anonyme a dit…

Bonjour, le cousin à ma grand mère, le soldat de 2ème Classe Lammel Antoine-Joseph, originaire de St Max (54) est mort suite a ses bléssures à Verneuil-Courtonne à l'ambulance 2182 le 06 mai 1917, il était soladt du 79ème régiment d'infanterie.

Cathy a dit…

Mon grand-oncle âgé de 22 ans, Auguste ANTOINE originaire de Bralleville (54), est lui aussi tombé pour la France le 16 avril 1917 à Moussy. 156ème Régiment d'infanterie.