Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

jeudi 12 août 2010

H comme Hurtebise (chanson)

- Chanson écrite en décembre 1914 sous le titre « A Heurtebise ! » sur un air d’Aristide Bruant (« A Batignolles ! ») par un auteur anonyme, sans doute de la 36e DI, qui « n’est certainement pas un débutant en matière de composition : la qualité du texte, mais aussi la structure de la chanson en témoignent. »

- Texte :
(la chanson originale est disponible sur Deezer entre autres)

« Connaissez-vous ce grand coteau
Que borde un immense plateau
Le soir s’en vient souffler la bise ?
C’est Heurtebise !
On y va, doucement, en douceur
Avec un battement de cœur
Car des balles, on craint la traîtrise
A Heurtebise !
Elles passent dans l’air en ronflant
Froufroutant, doucement en sifflant
Des balles, c’est l’aubade exquise
A Heurtebise !
Parfois une fusée au ciel
Semble singer le grand soleil
Comète à la queue qui s’irise
Sur Heurtebise !
Un bruit … arrive du lointain
Une bombe … éclate soudain
Coup formidable qui paralyse,
Tout Heurtebise !
Les amateurs de sensations
S’en vont à la « Vallée Foulon »
Le soir où la corvée s’organise
Pour Heurtebise !
Les claies, les gabions, les rondins,
Creusent le dos, voûtent les reins
On y porte plus lourd qu’une valise
A Heurtebise !
La vie des tranchées a du bon
On y conserve son pognon
Forcément on économise
A Heurtebise !
On y soigne sa petite santé
Du café, de l’eau, du thé :
L’alcool est à peine de mise
A Heurtebise !
Heureusement que chaque soir
On a des nouvelles du terroir
Remerciant notre ami « Glize »*
Facteur d’Heurtebise !
O ferme ! Tu n’es plus qu’un nom
Tu es tombée sous les canons
Mais nous travaillons à ta reprise
Ô Heurtebise ! »


(* le vaguemestre)






Source : M. Robert dans la Lettre du Chemin des Dames n°12, page 6
http://www.chemindesdames.fr/photos_ftp/contenus/Lettre_12.pdf

Aucun commentaire: