Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

mardi 23 juin 2009

D comme Duchêne (Denis)

- Général français
- Juzennecourt (Haute-Marne) 1862 – Bihorel (Seine-Inférieure) 1950

- A sa sortie de Saint-Cyr (1883), Denis Duchêne alterne postes en métropoles et dans les colonies.
- Colonel en 1914, il combat en Lorraine et devient général. Son caractère colérique le rend impopulaire dans ses troupes et attire la méfiance de l’élite de l’Armée.

- Au moment de l’offensive Nivelle, le général Duchêne dirige la 10e Armée qui intervient début mai dans le secteur de Craonne.

- Après un séjour en Italie, il prend la tête de la 6e Armée au Chemin des Dames en décembre 1917. Il décide d’y défendre avant tout la première ligne, contrairement aux souhaits de Pétain qui voulait renforcer les défenses plus à l’arrière (Duchêne le 20 mai 1918 : « combattre jusqu'au bout sur la première position. Interdire à l'ennemi de prendre pied au sud de l'Ailette et au nord du plateau du Chemin des Dames »). Mais, le 27 mai 1918, l’offensive Ludendorff enfonce le front sur des dizaines de kilomètres en quelques heures … Les réactions de Duchêne sont trop tardives ou trop hésitantes. Le 10 juin, il est limogé.

- Il retrouve un poste de commandement en 1920, jusqu’à sa mise en réserve 4 ans plus tard.

_

Aucun commentaire: