jeudi 21 août 2008

A comme Avant

Avant 1914, la région du Chemin des Dames connaît un déclin lent mais continu, à l’exception de quelques zones épargnées.
L’évolution démographique est négative : 228 décès pour 217 naissances à Craonne entre 1900 et 1913. Le canton de Craonne passe de 11 011 habitants en 1881 à 8 630 en 1911. Les villages de la vallée de l’Ailette sont particulièrement touchés.
La viticulture est en crise : le « petit âge glaciaire » rend les vendanges aléatoires et très forte la concurrence des vins méridionaux, puis le phylloxéra touche la zone à partir de 1912. Certains poursuivent néanmoins leurs efforts : le maire de Condé-sur-Aisne obtient que 9 communes du canton de Vailly soient classées dans la Champagne viticole. Ailleurs, la reconversion de la vigne s’est faite le plus souvent vers les cultures maraîchères.
La culture de la betterave à sucre est plus florissante. Si la sucrerie de Cerny est fermée depuis 1903, plusieurs se sont ouvertes, notamment dans la vallée de l’Aisne (Berry-au-Bac, Vailly, etc.). Les exploitations agricoles sont cependant de grande taille sur le plateau (Hameret, Hurtebise, La Royère).

Le percement du canal Aisne-Oise dans les années 1880 ne provoque pas un regain d’activité très net pour la région, même si son trafic est intense en 1914.
L’activité industrielle est très peu présente, sauf à Corbeny (fabrique de barattes Boucher) et à Vailly, seule commune à voir sa population augmenter grâce à l’installation en 1903 d’Antoine-Mathias Wolber, industriel de Levallois-Perret, et de sa manufacture de pneumatiques et de caoutchouc florissante (marché du cycle).
Le chemin de fer arrive tardivement : seulement en 1905 pour la ligne Soissons-Rethel, avec embranchement pour Craonne et Corbeny à partir de Pontavert. La ligne de la vallée de l’Ailette est toujours en attente en 1914.



Source : Guy Marival, « Le Chemin des Dames en 1914 – Croquis d’un paysage avant la bataille », dans N. Offenstadt (dir.) Le Chemin des dames – De l’événement à la mémoire (Stock, 2004)

1 commentaire:

Dumultien a dit…

Bonjour,

Je viens de découvrir votre blog. Votre approche sous la forme d'un abécédaire de l'histoire du Chemin des Dames est à la fois plaisante et originale. Toutes mes félicitations.

Par un curieux hasard, nous avons tous deux créé un blog sur le Chemin des Dames de façon quasi simultanée...

Le miens tente essentiellement de répondre aux questions suscitées par "A comme Avant". Je vous invite à le découvrir à l'adresse suivante : http://dumultien.over-blog.fr/

A bientôt.