Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

samedi 31 octobre 2009

A comme Astoul (Louis)


- Soldat français
- Théil (Orne) 1892 – Chemin des Dames 1917

- Né d’un père inconnu, Louis né Boudet (dont la mère est fleuriste) est reconnu par Jean-Pierre Astoul en 1902.

- Le 16 avril 1917, Louis Astoul est sous-lieutenant à la 3e Compagnie du 70e Bataillon de Tirailleurs sénégalais. Il est porté disparu près de Paissy vers 16h, alors que le bataillon est bloqué par les mitrailleuses et les premières contre-offensives allemandes à la grenade.

- Louis Astoul n’a pas de sépulture connue. Sa famille fait ériger un monument en son honneur à proximité du Poteau d’Ailles et de la tranchée de Franconie après la guerre. On peut y lire : « A la mémoire de notre fils bien aimé, le sous-lieutenant Louis Astoul, du 70ème Sénégalais, tombé glorieusement dans ces parages à l'âge de 24 ans au cours de l'assaut du 16 avril 1917 et de ses camarades. » Le monument, situé en plein champ, est déplacé au bord de la D18 en 1983.


Source principale : Mémorial du Chemin des Dames

Aucun commentaire: