Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

vendredi 25 juin 2010

V comme Vincent (Maurice)

- Soldat français
- Libourne 1889 – Libourne 1950

- Maurice Vincent est mobilisé en août 1914 au sein du 123e RI (il devient rapidement sous-lieutenant).

- Après la bataille de la Marne, il participe aux combats très acharnés autour de Corbeny, Craonne et de la ferme du Choléra à la mi-septembre. Pendant un mois ensuite, son régiment est près de Craonnelle et dans le bois de Beaumarais.
- Gravement blessé près de Moussy par un obus le 18 novembre, Maurice Vincent est envoyé en convalescence et regagne le front en 1915, dans le secteur du Poteau d’Ailles. Il y reste jusqu’en avril 1916, avant d’être acheminé à Verdun.

- Malade de dysenterie, il est envoyé à l’arrière puis obtient sa mutation dans l’aérostation fin 1917.


- Après la guerre, Maurice Vincent dirige l’entreprise familiale de BTP jusqu’à sa mort.


- En 2003, les éditions YSEC publient ses souvenirs dans Carnets d’un poilu girondin, de Libourne au Chemin des Dames et à Verdun.




Source principale :
http://www.memorial-chemindesdames.fr/pages/forum/viewtopic.php?p=50&sid=d2bcf6f1b4a01771087acdcb45d67169

_

Aucun commentaire: