Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

vendredi 1 octobre 2010

B comme Berthold (Rudolf)

- Aviateur (« As ») allemand
- Bamberg (Bavière) 1891 – Hambourg 1920

- Engagé dans l’infanterie en 1910, Rudolf Berthold apprend à piloter et devient aviateur à partir de 1915. Surnommé le « Chevalier de Fer », il remporte un grand nombre de succès et survit à plusieurs blessures graves.


- En mars-avril 1917, il est au Chemin des Dames, commandant la Jasta 14 (escadrille de chasse), qui stationne à Marchais et La Neuville. Berthold y remporte quatre victoires : Ostel (c’est sans doute lui qui descend l’avion du lieutenant Vernes), Malval (où il abat Jacques Borglotz le 6 avril), Corbeny, Beaumarais. Le 14 mai, son avion est touché et lui – à nouveau – grièvement blessé.
http://www.theaerodrome.com/aces/germany/berthold.php


- En août 1918, Berthold remporte sa 44e victoire mais une nouvelle blessure l’éloigne définitivement de l’armée ; il dirige alors une milice nationaliste qui lutte contre les spartakistes. En 1920, lors d’un combat, un émeutier le tue (peut-être avec le ruban de sa médaille « Pour le mérite », la plus haute distinction de l’armée allemande, obtenue en octobre 1917). Il est enterré à Berlin.



Sources principales :
http://en.wikipedia.org/wiki/Rudolph_Berthold
http://www.firstworldwar.com/bio/berthold.htm

_

Aucun commentaire: