Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

samedi 29 mai 2010

P comme Perrière (La)



- Ferme située au nord-est de Soissons, près de Crouy, en bordure de la RN2

- En 1914, La Perrière est une très ancienne ferme fortifiée essentiellement betteravière appartenant à un immense ensemble de plus de 1 000 hectares possédé par Alfred Dormeuil, propriétaire du domaine de Montgarny.
- Les Allemands s’en emparent en septembre et parviennent à la conserver de justesse lors de la contre-offensive française (les Zouaves l’enlèvent mais ne peuvent s’y maintenir). Bien située, elle leur permet d’observer la vallée de l’Aisne vers Soissons.

- Après la bataille de Crouy (janvier 1915), le front et les combats directs s’éloignent un peu, mais La Perrière garde son rôle essentiel dans le dispositif allemand.


- La ferme redevient française lors du repli sur la ligne Hindenburg et sert de base à l’artillerie pendant les combats de 1917.
- Elle connaît de nouveaux affrontements le 28 mai 1918 et surtout à l’automne, lors de la reconquête alliée.


- La Perrière est presqu’entièrement détruite par les combats (seule subsiste la porte monumentale) puis reconstruite. En 1928, elle est classée aux Monuments Historiques.

Aucun commentaire: