Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

vendredi 16 janvier 2009

C comme Cavaliers de Courcy



- Levées de terre de part et d’autre du canal de l’Aisne à la Marne, au Nord de Reims, près des villages de La Neuvillette et de Béthény.

- Depuis 1914, les premières lignes français et allemande (tranchée de Berlin) traversent à la perpendiculaire le canal au beau milieu des Cavaliers de Courcy. C’est donc une zone d’escarmouches permanentes.

- Ils marquent l’extrémité orientale de l’offensive Nivelle, le 16 avril 1917, avant le front passif de Reims (et le front actif dès le 17 des Monts de Champagne).
- Dès les premières heures de l’attaque, le 410e RI prend possession des Cavaliers, mais les Français ne progressent pas davantage. Ils sont remplacés par le 409e début mai.

- A la fin du mois de mai, le secteur des Cavaliers de Courcy devient plus tranquille.
« La consigne tacite et respectée dans les deux camps, était de rester calme, dans une sorte de trêve officieuse. C’est ainsi que nous pûmes construire des réseaux de protection, en travaillant hors des tranchées, à côté des Allemands qui s’occupaient de leur côté. L’un d’eux s’étant approché, tendant des cigarettes à nos travailleurs, il fallut le menacer pour qu’il s’éloignât, sans avoir l’air de prendre la menace au sérieux. » (25 juin 1917)
H. Vaubourg, O crux Ave, p. 172 (cité par Y. Prouillet sur le site du CRID)

- Les Cavaliers de Courcy restent disputés jusqu’en 1918 ; ils sont totalement dévastés quand la guerre se termine ...





Cf. le blog du 36e RI pour les combats de 1914 dans cette zone

Aucun commentaire: