Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

jeudi 3 décembre 2009

N comme Norton Cru (Jean)

- Ecrivain français
- Labatie d’Andaure (Ardèche) 1879 – 1949

- Installé aux Etats-Unis, Jean Norton Cru est mobilisé d’octobre 1914 à février 1917, combattant notamment à Verdun. Bilingue (sa mère est anglaise), il est affecté à l’arrière comme traducteur avant de repartir aux Etats-Unis à la fin de la guerre, où il devient enseignant dans le Massachusetts.

- En 1929 paraît son ouvrage Témoins, dont le sous-titre est Essai d’analyse et de critique des souvenirs de combattants édités en français de 1915 à 1928. Il étudie plus de 300 récits publiés de soldats. Le livre entraîne une vive polémique, car il remet en cause aussi bien Le Feu de Barbusse que les écrits de Roland Dorgelès.
- Le livre est réédité en 1993, ce qui lui vaut une deuxième « popularité » alors que le débat fait rage entre historiens à propos de la valeur des témoignages et de leur intérêt pour cerner les motivations des combattants de la première guerre. On peut citer par exemple l’ouvrage de Frédéric Rousseau, La Guerre des témoins : le procès des témoins de la Grande Guerre. L’affaire Norton Cru (2003). C’est à nouveau cet historien qui préface une nouvelle édition de l’œuvre accompagnée de documents permettant de comprendre la polémique, en 2006 (compte-rendu).

_

Aucun commentaire: