Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

lundi 12 janvier 2009

D comme Dubrulle (Paul)

(MAJ février 2011)



- « Nous nous étions habitués à vivre repliés sur nous-mêmes, à faire notre devoir, le cœur navré, pour des gens qui n’en étaient pas tous dignes, et voici que tout à coup nos préjugés, comme un voile, tombaient. Nous avions, en cet instant la sensation très vive de la France entière tournée amoureusement vers nous et suivant d’un regard attendri nos souffrances et nos misères. Nous étions confondus et ravis. » (1916, cité par Maurice Barrès)


- Prêtre français
- Isbergues (Pas-de-Calais) 1882 – Craonne 1917

- Prêtre jésuite, Paul Dubrulle est mobilisé au sein du 8e R.I. Il est d’abord présent entre septembre et décembre 1914 autour de la ferme du Choléra et dans le bois de Beaumarais. Entre mai 1915 et février 1916, son régiment revient au Chemin des Dames, toujours dans le même secteur.

- Entre les batailles de Verdun et de la Somme (avril-juillet 1916), Dubrulle – devenu sous-lieutenant – est sur le plateau de Paissy et dans le ravin de Troyon.

- Enfin, dès mars 1917, le 8e R.I vient préparer l’offensive Nivelle entre Aisne et Marne. Le 16 avril, il attaque en direction de Chevreux, à l’est de Craonne. La progression est impossible face aux mitrailleuses du saillant du Tyrol et des bastions de Chevreux. Paul Dubrulle est tué dès les premières heures de la bataille.


- Ses souvenirs sont publiés dans Mon Régiment dans la fournaise de Verdun et dans la bataille de la Somme, qui porte essentiellement sur l’année 1916.



Fiche MPF


_

Aucun commentaire: