Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

dimanche 17 octobre 2010

O comme Orainville


- Village des bords de la Suippe (rive gauche), au nord du fort de Brimont
- 460 habitants

- Orainville compte environ 220 habitants en 1914, avant que les Allemands n’occupent le village, pour toute la durée de la guerre malgré les tentatives françaises de la mi-septembre.

- Celui-ci devient une base arrière pour les soldats avant qu’ils partent en première ligne, vers Loivre ou le Mont Spin (Ernst Jünger y entend ses premières détonations d’obus en 1915).

- Le 16 avril 1917, des patrouilles qui passent par Berméricourt parviennent aux abords du village, mais le gros de l’infanterie ne suit pas et la ligne de front change peu.


- Orainville est libéré par les troupes françaises fin septembre 1918. La population, évacuée avant l’offensive Nivelle, n’est encore que de 103 habitants au recensement de 1921 (environ 160 aux suivants). En très grande partie détruit, le village est reconstruit.

_

1 commentaire:

Trupin a dit…

Bonjour
Je m'appelle René Trupin et un grand oncle (par alliance) Emile Delangue, soldat de 2ème classe au 287ème R.i a été tué à Orainville le 14septembre 1914.Il est au monument aux morts de Provin 59185.
Peut-on savoir où il est inhumé.