Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

vendredi 19 septembre 2008

S comme Sissonne

(MAJ août 2010)





- Ville située environ 20 km à l’est de Laon, près de l’A26
- 2 200 habitants

- En 1914, Sissonne est un centre économique et militaire important (un camp militaire y a été créé en 1895), comptant près de 2 000 habitants.
- Après la contre-attaque de la Marne, alors que les Allemands ne sont pas encore totalement réorganisés, un trou dans leurs lignes permet aux cavaliers français de contourner le plateau du Chemin des Dames et de parvenir jusqu’à Sissonne le 13 septembre au soir (10e Division de cavalerie). Cependant, à l’arrière, les fantassins et l’artillerie peinent à suivre, tandis que les Allemands acheminent des renforts, à la fois sur le plateau de Vauclerc et dans le secteur de Brimont ; face aux risques d’être encerclés, les cavaliers doivent se replier.
http://www.ville-sissonne.fr/histoire_non_bataille.php

- Par conséquent, Sissonne est aux mains des Allemands pendant toute la durée de la guerre et devient une base arrière majeure ; le camp militaire entre dans leur dispositif, un important hôpital est créé.
- Le village est intégré à partir de fin 1916 dans la ligne Hindenburg (Hunding-Stellung)
http://www.ville-sissonne.fr/histoire_1918_combats.php


- Sissonne est le lieu de combats très violents les 13 et 14 octobre 1918 lors de la reconquête alliée, menée notamment par les troupes italiennes.

- Toutefois, le village a peu souffert des combats et des bombardements ; les dégâts sont mineurs et la population retrouve vite son niveau antérieur (2 114 habitants recensés en 1921) avant d’augmenter fortement.






- En 1920, les autorités françaises regroupent dans un vaste cimetière des soldats allemands enterrés dans les villages alentour. Il rassemble 14 694 corps.
http://www.memorial-chemindesdames.fr/pages/cimetiere_detail.asp?cimetiere=22




- On trouve également à Sissonne, accolé au précédent, un cimetière britannique regroupant 291 soldats.
http://www.memorial-chemindesdames.fr/pages/cimetiere_detail.asp?cimetiere=29





A consulter :
http://www.ville-sissonne.fr/histoire_armes.php

1 commentaire:

aurelio tiozzo a dit…

Je tente de savoir où il est enterré Tiozzo Paolo, soldat italien décédé en 1918, prisonnier des Allemands.
Seules les données: enterré dans ossuaire militaire de Sissonne , mais je ne sais pas où des cimetières. peut-être un près de l'église de Saint-Martin? Qu'est-ce que l'allemand?
Où puis-je obtenir des informations sur mon oncle Paul Tiozzo?
Je laisse mon adresse:
aurelio.tiozzo@alice.it