Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

dimanche 23 janvier 2011

P comme Pertes



- Il est très difficile d’estimer le bilan précis des pertes lors de l’offensive Nivelle elle-même ou lors des combats de l’année 1917 dans le secteur du Chemin des Dames.
- En effet, aucun état des décès, blessures et disparitions officiel ne prend en compte toute la durée de l’offensive, mais plusieurs donnent des chiffres partiels, souvent contestés d’ailleurs. De plus, comme dans d’autres domaines, les sources ne se mettent pas d’accord sur les limites chronologiques ou géographiques des batailles de 1917.


- Denis Rolland vient de publier un article dans lequel il fait le point sur la question, sur les chiffres et sur la polémique qui les concerne (« La question des pertes sur le Chemin des Dames », Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie de l’Aisne, Tome LV, 2010).

- Ses chiffres sont les suivants : les Français ont perdu environ 232 000 hommes dans les batailles du Chemin des Dames en 1917 (il faut ajouter environ 45 000 pertes pour les combats à l’est de Reims, sur les Monts de Champagne). Le bataillon russe a perdu un peu plus de 5 000 soldats.
- Proportionnellement aux effectifs engagés, les combats de 1917 ne sont pas plus meurtriers que ceux de la Somme ou de Verdun.


- Côté allemand, Ludendorff écrit : « Notre consommation en hommes et en munitions avait été ici aussi extraordinairement élevée. » Sans toujours citer de sources, des historiens allemands avancent le bilan de 163 000 pertes pour l’Aisne et la Champagne jusqu’à la fin du mois de juin.

- Ce qui semble certains, c’est que les Alliés ont un bilan un peu plus lourd (autour de 15% ?) que les Allemands dans les combats qui s’étendent d’avril à octobre 1917 dans le secteur du Chemin des Dames.

_

Aucun commentaire: