Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

mercredi 24 mars 2010

D comme Dimier (Joseph)

- Homme d’Eglise français
- 1898 – 1975

- Joseph Dimier est grenadier au 22e BCP lorsqu’en octobre 1917 il est envoyé dans le secteur du Chemin des Dames. Depuis les hauteurs du plateau, il croit assister au bombardement du village d’Ailles ; c’est en fait les ruines de l’abbaye de Vauclair qu’il a sous les yeux.
« …En arrière de la première ligne allemande
tout en bas dans la vallée, on voyait un
ensemble de ruines sur lesquelles les obus
tombaient à chaque instant. En regardant la
carte, je crus pouvoir reconnaître le village
d’Ailles. Ce n’est que beaucoup plus tard -
après la guerre- que j’appris qu’il s’agissait
de l’abbaye de Vauclair, fondée par saint
Bernard au XIIe siècle, et qui a donné son
nom au secteur du même nom ».



- En 1948, Dimier, devenu religieux (le père Anselme) et spécialiste de l’architecture cistercienne, visite pour la première fois l’abbaye.
- Il y revient en 1965 dans le but d’y entreprendre des fouilles archéologiques. L’année suivante, il reçoit le renfort du père René Courtois et du groupe « Sources ».
http://www.abbaye-vauclair.fr/pages/fr/menu-principal/l-histoire/vauclair-a-travers-le-temps/1965--le-reveil-de-vauclair-95.html


- En 1982 paraît un ouvrage intitulé Mélanges à la mémoire du père Anselme Dimier (Benoît Chauvin dir.)


Source principale :
http://www.chemindesdames.fr/photos_ftp/contenus/Lettre%20CDD%2017%20web.pdf

_

Aucun commentaire: