Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


vendredi 2 octobre 2009

H comme Hanras (Alphonse)

- Premier « guide » (non officiel) de la Caverne du Dragon
- Landerneau (Finistère) 1892 – Oulches-la-Vallée-Foulon 1958

- Exempté en 1912 (pour cause d’infirmité à une jambe ?), Alphonse Hanras arrive dans l’Aisne en 1920 et épouse une autre bretonne à Laon l’année suivante, même si la domiciliation de la jeune femme reste mystérieuse. Il travaille pour la Société de constructions d’embranchements industriels dans le cadre de la reconstruction.
- En 1926, il vit à Oulches-la-Vallée-Foulon, dans une baraque provisoire. Il exerce le métier de « récupérateur » officiel de métaux sur les champs de bataille, activité encadrée mais très rémunératrice en ces temps de pénurie.
- En parallèle, Alphonse Hanras guide les premiers touristes de la mémoire dans la toute proche Caverne du Dragon, dont il aménage les abords pour en faciliter l’accès, notamment par la construction d’un escalier. Il fait éditer les premières cartes postales de la « DrachenHöhle ».
- Progressivement, il devient un « notable » dans la zone, officiellement épicier (1943) puis commerçant, conseiller municipal de son village à la tête d’un patrimoine non négligeable …

- Dans les dernières années de sa vie, il passe le relais à Auguste Rogez en tant que guide de la Caverne du Dragon.



Source : Lettre du Chemin des Dames n° 16 (été 2009)

_

Aucun commentaire: