Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


vendredi 18 septembre 2009

V comme Villers-en-Prayères

- Village de la rive gauche de l’Aisne, au sud d’Oeuilly
- 120 habitants

- Quand commence la guerre, Villers-en-Prayère est une commune d’environ 170 habitants traversée par le CBR.

- Après la contre-offensive alliée de septembre 1914, le village est français et sert de base arrière au Chemin des Dames. Pour de nombreux régiments, il s’agit de la dernière halte « paisible » avant de monter à l’assaut.
- Le 2 juillet 1917, le bataillon somali du RICM s’y mutine et refuse de remonter en première ligne (cf. G. Pedroncini).

- Lors du repli allemand de septembre 1918, les combats sur l’Aisne sont acharnés dans le secteur. L’église Saint-Médard du XIIIe siècle est entièrement détruite (elle est reconstruite entre 1925 et 1927 dans le cadre de la coopérative de Longueval).
- Le chiffre de la population baisse peu : le recensement de 1921 attribue 160 habitants à la commune.

_

1 commentaire:

Lepage a dit…

Dans le cimetière du village se trouve un carré militaire mixt Franco-Britannique de respectivement 29 tombes Francaises et 32 tombes Britanniques.