Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


dimanche 13 septembre 2009

R comme Rillart de Verneuil (Henri)

- Homme politique français
- Faverolles (Loiret) 1870 – Paris 1948

- Originaire du Laonnois, la famille Rillart de Verneuil quitte la région lors de l’avancée prussienne en 1870, tout en restant attachée à ses origines.
- Après des études à Paris puis cinq années dans l’armée, Henri se marie à Verneuil-Courtonne puis acquiert le château de la Bove (1893), qu’il fait rénover et agrandir. Il devient maire de Bouconville de 1904 à 1908 puis à partir de 1912.


- En 1914, Henri Rillart de Verneuil est lieutenant puis capitaine au 6e Chasseurs (sa femme s’engage comme infirmière). Il est blessé en 1916.
- En 1917, il fournit les renseignements qui entraînent la destruction totale de son château (le 15 avril, par 150 obus de 370), siège de l’état-major allemand ; il le fait reconstruire après-guerre.


- Rillart de Verneuil est élu député de l’Aisne en 1919 puis président de l’Union nationale des Combattants, enfin sénateur en 1934. Il se consacre essentiellement aux dommages de guerre et aux dossiers des mutilés. Il est aussi à l’origine de la (re)construction du monument d’Hurtebise.


Source principale: Exposition de la Caverne du Dragon sur l'Aisne après-guerre

_

Aucun commentaire: