Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


vendredi 6 février 2009

P comme Pargnan


- Village du versant Sud du plateau du Chemin des Dames installé en bordure de falaise
- 60 habitants

- Pargnan est en 1914 un village troglodytique d’environ 160 habitants, qui sert d’abri aux soldats français dès septembre 1914 (pour les retarder, les Allemands avaient mis en scène une barricade avec casques à pointe et fusils pour faire croire à leur présence, alors qu’ils avaient abandonné le village – source RG Nobécourt). Gabriel Hanotaux y possède une belle demeure, que les combats vont endommager.



- Le 5 juin 1917, une mutinerie éclate au sein du 75e RI, en repos à Pargnan après de très lourdes pertes dans les semaines précédentes près de la Caverne du Dragon. Le 10, plusieurs mutins sont jugés par le Conseil de guerre. Le caporal Albert Truton est condamné à mort et exécuté le 18 juin, après refus de la grâce par le président Poincaré.


- Le village de Pargnan est sérieusement endommagé (mais pas détruit) par les combats, qui ont fait sensiblement baissé la population (même si elle est de 148 habitants en 1921, avant d’être touchée par l’exode rural). Les peintures murales de l’église sont cependant gravement touchées.

- Le cimetière communal de Pargnan abrite les tombes de 6 combattants britanniques et de 4 soldats français.

Avant

Aujourd'hui

Aucun commentaire: