Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


dimanche 8 février 2009

M comme Montparnasse


(Monument au 1er Bataillon de Chasseurs à Pied, près de Chavignon)



- Creute et auberge proches de Chavignon, au lieu-dit Le Bois d’Embron

- La creute Montparnasse sert de carrière de pierre dure depuis 1806 ; son nom vient peut-être de l’auberge qui faisait face à son entrée principale (on en trouve plusieurs, notamment une vers Vaudesson).


- Elle est prise par les Allemands (nommée par eux Barbarossa Höhle) et utilisée dès septembre 1914 comme abri fortifié. On peut y faire vivre jusqu’à 10 000 hommes selon les rumeurs de l’époque !

Plan de la carrière Montparnasse (la base Mérimée confond celle-ci avec la creute de La Malmaison …)

- La carrière Montparnasse est intensément bombardée (obus de 400, notamment) en prévision de l’offensive de La Malmaison, le 23 octobre 1917, rendant très difficile la résistance allemande.
- Le 1er Bataillon de Chasseurs à Pied s’empare de la creute dès le premier jour de l’assaut (secondé par le 31e BCP), malgré les mitrailleuses postées dans les ruines de l’auberge ; les soldats sont guidés par des prisonniers allemands qui se sont rendus un peu plus tôt, étourdis par le bruit, les éboulements et les gaz toxiques.

- Les Français à leur tour s’en servent comme lieu de repos et de réserve face au front de l’Ailette.

- A partir de 1919, la carrière Montparnasse est utilisée pour la reconstruction dans la région (notamment des chemins vicinaux et des murs de clôture).

- L’auberge est détruite et n’est pas rebâtie.


Sources principales :
JMO du 1er BCP
Inès Guérin, Base Mérimée

Aucun commentaire: