Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


samedi 29 mai 2010

P comme Perrière (La)



- Ferme située au nord-est de Soissons, près de Crouy, en bordure de la RN2

- En 1914, La Perrière est une très ancienne ferme fortifiée essentiellement betteravière appartenant à un immense ensemble de plus de 1 000 hectares possédé par Alfred Dormeuil, propriétaire du domaine de Montgarny.
- Les Allemands s’en emparent en septembre et parviennent à la conserver de justesse lors de la contre-offensive française (les Zouaves l’enlèvent mais ne peuvent s’y maintenir). Bien située, elle leur permet d’observer la vallée de l’Aisne vers Soissons.

- Après la bataille de Crouy (janvier 1915), le front et les combats directs s’éloignent un peu, mais La Perrière garde son rôle essentiel dans le dispositif allemand.


- La ferme redevient française lors du repli sur la ligne Hindenburg et sert de base à l’artillerie pendant les combats de 1917.
- Elle connaît de nouveaux affrontements le 28 mai 1918 et surtout à l’automne, lors de la reconquête alliée.


- La Perrière est presqu’entièrement détruite par les combats (seule subsiste la porte monumentale) puis reconstruite. En 1928, elle est classée aux Monuments Historiques.

Aucun commentaire: