Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


jeudi 8 janvier 2009

L comme Lefèvre (Pierre Gaston)

- Soldat français fusillé
- Morfontaine (Meurthe-et-Moselle) 1897 – Soissons 1917

- Le 14 août 1914, quelques jours après que son père et son frère ont été fusillés par les Allemands, Pierre Gaston Lefèvre s’engage dans l’infanterie ; il est à peine âgé de 17 ans, a dû franchir les lignes ennemies et tricher sur son âge pour rejoindre l’armée française.

- Blessé en 1915, il est soigné à Lyon.
- Devenu caporal, P. Lefèvre est dans le secteur du Chemin des Dames fin mai 1917 : son régiment (le 109e) transite de campements en campements, depuis Fismes jusqu’aux abords de Soissons, avec comme objectif Margival.

- Le 31 mai 1917, Lefèvre est impliqué dans la mutinerie de Mercin. Il est considéré par ses juges comme un « petit meneur », car il possède une somme de 3 000 francs dont il ne révèle pas la provenance et passe beaucoup de nuits dehors, revenant « dans un grand état d’exaltation » [on sait aujourd’hui d’après son courrier qu’il était un joueur compulsif].

- Le 16 juin, à 4h30, Pierre Gaston Lefèvre est exécuté au Champ de tir, à Soissons. On lui fait signer une lettre dont le texte appelle au patriotisme et à l’obéissance.
- Il est aujourd’hui inhumé au cimetière militaire d’Ambleny.


(Source principale : Denis Rolland, dans 1917 Le Chemin des Dames, publié par le CG02, page 25)

Aucun commentaire: