Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


samedi 3 janvier 2009

C comme Cros (Jean-Louis)

- Soldat français
- Saint-Pons (Hérault) 1878 – Craonnelle 1917

- Avant guerre, Jean-Louis Cros est receveur des Postes à Rieucros, dans l’Ariège.

- Le 16 avril 1917, il participe à l’offensive sur la tranchée du Balcon (au-dessus de Craonnelle) en tant que sous-lieutenant au 201e RI (celui de l’aumônier Liénart). Il reçoit un éclat d’obus.

- Père de 3 filles, le sous-lieutenant Jean-Louis Cros meurt dans un trou d’obus avec à la main la dernière lettre qu’il vient d’écrire à sa famille.
- « Chère femme et chers parents et chers tous
Je suis bien blessé. Espérons que ce ne sera rien. Elève bien les enfants chère Lucie. Léopold t’aidera si je ne m’en sortais pas. J’ai une cuisse broyée et suis seul dans un trou d’obus. Je pense qu’on viendra bientôt me sortir. Ma dernière pensée va vers vous. »


(source : Paroles de Poilus, page 166)



- NB : dans la 2e édition de Paroles de Poilus et dans le numéro spécial 1917 – Le Chemin des Dames du CG02, Jean-Louis Cros est prénommé Jules.

Aucun commentaire: