Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


dimanche 7 mars 2010

M comme Mont Spin (ou Espin)




- Butte (102 mètres d’altitude alors que la plaine alentour est autour de 60) située près de l’A26, entre la Suippe et le canal de l’Aisne à la Marne, en bordure de la D622 vers Aguilcourt.
- NB : à l’époque de la guerre, le lieu est nommé Mont « Spin » alors qu’il s’appelle « Espin » sur les cartes actuelles.


- Dans la deuxième moitié de septembre 1914, les Allemands parviennent à stopper la contre-offensive française et à rester maîtres du Mont Spin, qui leur permet de dominer la plaine. Mais la zone se trouve à proximité immédiate de la ligne de front, les Français étant installés sur les deux rives du canal tout proche.


- Le 16 avril 1917, c’est un des premiers objectifs de l’offensive Nivelle dans le but de desserrer l’étau allemand sur Reims. Mais l’attaque française échoue (tout comme à Brimont) face aux défenses adverses bien organisées et dissimulées.
- Le 19, la brigade russe repart à l’assaut et parvient à mettre pied sur la butte ; mais elle peut s’y maintenir à cause des nids de mitrailleuses et du manque d’appui sur les côtés, devant donc regagner les tranchées de départ.
- Le 4 mai, une nouvelle offensive échoue. Le front se fige jusqu’au 28 mai 1918, date de la grande offensive allemande.



_

2 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est fou ça je suis passé à vélo des dizaines de fois par cette route et à côté du bois du mont Espin où l'on trouve encore des vestiges de la guerre sans me douter un seul instant que ce lieu fut le théâtre de combats héroïques et acharnés. Jusqu'à cette récente inauguration de la stèle commémorant l'engagement des soldats russes et leur énormes pertes et sacrifice.

Anonyme a dit…

Même chose! Combien de fois en allant faire un tour à d'Aguilcourt (en anglais: going for a spin to Aguicourt) à vélo suis-je passé sans me douter un seul instant qu'un siècle auparavant soldats russes et prussiens s'étripaient sur ce mont "Spin". Excellente initiative du Maire d'Aguilcourt (?) d'avoir fait ériger cette stèle et de faire flotter côte à côte les drapeaux russes et français.