Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


mardi 23 février 2010

S comme Singes (Mont des)



- Lieu-dit à proximité immédiate de Vauxaillon, au nord-est, le long de la voie ferrée Laon-Soissons

- En zone allemande à partir de septembre 1914, le Mont des Singes se retrouve en première ligne, poste fortifié important de la ligne Hindenburg au printemps 1917. C’est une des clefs de la réussite de l’offensive Nivelle à l’Ouest du Chemin des Dames.

- La 3e Division d’Infanterie Coloniale (notamment le 7e RIC) attaque le Mont des Singes le 16 avril 1917 au matin à partir du Bois Mortier. Elle parvient à s’en emparer au prix de pertes terribles, mais doit se retirer dans la soirée malgré les ordres de tenir la position coûte que coûte : « survinrent la grêle, le tonnerre et une bourrasque diluvienne que les Allemands utilisèrent pour s’infiltrer parmi les Sénégalais désemparés » (RG Nobécourt, op.cit, page 177). Les mêmes difficultés que dans les autres secteurs d’attaque expliquent l’échec : « nos vagues d’assaut tombent sous les feux croisés de mitrailleuses embusquées […] par surcroît, les réseaux ennemis ont été insuffisamment endommagés par l’artillerie. » (JMO du 7e RIC) Elle tente à nouveau de prendre le mont les 5 et 6 mai, sans réussite.

- Un statu quo précaire se met progressivement en place, pendant plusieurs mois …


- Le Mont des Singes devient français après la victoire de La Malmaison, le 23 octobre 1917. Repris par les Allemands fin mai 1918, il est à nouveau le lieu de durs combats mi septembre, lors de la contre-offensive française.



Aucun commentaire: