Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


vendredi 25 juin 2010

V comme Vincent (Maurice)

- Soldat français
- Libourne 1889 – Libourne 1950

- Maurice Vincent est mobilisé en août 1914 au sein du 123e RI (il devient rapidement sous-lieutenant).

- Après la bataille de la Marne, il participe aux combats très acharnés autour de Corbeny, Craonne et de la ferme du Choléra à la mi-septembre. Pendant un mois ensuite, son régiment est près de Craonnelle et dans le bois de Beaumarais.
- Gravement blessé près de Moussy par un obus le 18 novembre, Maurice Vincent est envoyé en convalescence et regagne le front en 1915, dans le secteur du Poteau d’Ailles. Il y reste jusqu’en avril 1916, avant d’être acheminé à Verdun.

- Malade de dysenterie, il est envoyé à l’arrière puis obtient sa mutation dans l’aérostation fin 1917.


- Après la guerre, Maurice Vincent dirige l’entreprise familiale de BTP jusqu’à sa mort.


- En 2003, les éditions YSEC publient ses souvenirs dans Carnets d’un poilu girondin, de Libourne au Chemin des Dames et à Verdun.




Source principale :
http://www.memorial-chemindesdames.fr/pages/forum/viewtopic.php?p=50&sid=d2bcf6f1b4a01771087acdcb45d67169

_

Aucun commentaire: