Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


lundi 7 décembre 2009

G comme Gaudy (Georges)

- Ecrivain français
- Saint-Junien 1895 – 1987

- Georges Gaudy est mobilisé à partir de février 1916 et combat jusqu’à la fin de la guerre au sein du 57e RI.

- Le 16 avril 1917, il est sur le Chemin des Dames, dans le secteur de Vassogne, pour exploiter le supposé succès des régiments de première ligne vers Laon. Il peut donc observer l’offensive, son échec et décrire les dégâts (notamment sur les troupes sénégalaises).
- Les 5 et 6 mai, il participe à l’attaque sur le plateau des Casemates.

- Début juin 1918 il combat à nouveau dans l’Aisne, au Sud de Soissons, près de Vauxbuin.

- Après guerre, Georges Gaudy commence une carrière d’écrivain et s’engage aux côtés de l’Action française. Il publie ses souvenirs en 4 volumes : Les trous d’obus de Verdun (1922), Le Chemin des Dames en feu (1923), L’agonie du Mont-Renaud (1921) et Le drame à Saconin et l’épopée sur l’Ingon (1930).
Jean Norton Cru est assez sévère avec lui. « L'œuvre de Gaudy reste l'œuvre d'un jeune qui n'a pas su acquérir à la guerre la maturité que d'autres ont acquise. Il sait nous donner le pittoresque, rarement le poignant, et jamais ce qui est vraiment profond. » (Témoins)
Réponse de Georges Gaudy

_

1 commentaire:

cheveu poil a dit…

J'ai commencé hier le livre de G Gaudy. J'aime le ton, l'ambiance que l'on y trouve. Le langage des Poilus n'est pas châtié, il y a une volonté de documentation, les faits sont exposés crûment, comme les sentiments, mélange de peur, d'acceptation, de colère... Je pense que je vais trouver dans ce livre des éléments très intéressant pour mon travail !