Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


dimanche 20 décembre 2009

C comme Casse-Tête


- Tranchée allemande située à proximité du fort de La Malmaison, très proche au sud du Chemin des Dames entre les carrières de Bohéry (qu’elle traverse) et le carrefour du Panthéon

- Après le repli allemand sur les hauteurs du plateau consécutif à l’offensive Nivelle, la tranchée du Casse-Tête marque leur première ligne, en hauteur par rapport aux Français.

- C’est à sa proximité que l’avion de Jacques d’Arnoux s’écrase, le 6 septembre 1917.

- La tranchée du Casse-Tête est un objectif prioritaire le 23 octobre, aux premières heures de la bataille de La Malmaison. En effet, ne pouvant être attaquées de front, les carrières de Bohéry doivent être contournées (l’autre tranchée, à gauche, est celle de la Fourragère jaune).
- « A 1 heure une patrouille [du RICM] avait constaté qu’il y avait encore du monde dans la tranchée du Casse-Tête. Ca s’était un peu calmé, mais à partir de 4 heures, quel déluge ! » « A 5h15 le 3e bataillon du 4e régiment [de zouaves] a couru vers la tranchée du Casse-Tête, dévastée par 3 000 bombes à ailettes ; personne ne la voit et elle n’arrête personne. » (RG. Nobécourt, op.cit., pages 314 et 317) L’intervention des chars qui « nettoient » le terrain facilite grandement la tâche des fantassins.
- La voie vers le fort de La Malmaison puis le plateau de l’Orme est alors ouverte …

Aucun commentaire: