Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


vendredi 24 octobre 2008

C comme Chamouille

(MAJ octobre 2010)






- Village de la rive droite de l’Ailette, à proximité du plan d’eau.
- 250 habitants

- Chamouille, qui en 1914 compte environ 180 habitants, est aux mains des Allemands pendant toute la durée de la guerre.
- Les Français ne parviennent pas à s’en emparer après la contre-offensive de la marne, le front se stabilisant sur les hauteurs du Chemin des Dames, près de Cerny-en-Laonnois. Chamouille subit donc l’occupation allemande, avec son lot de réquisitions, puis l’évacuation de sa population lorsque l’offensive Nivelle commence à être redoutée.
- Le lieu sert de base arrière aux Allemands, zone de repos et de soins. Ils y enterrent aussi leurs morts : « Peut-être l’un des plus beaux cimetières était-il celui de Chamouille. Au milieu se trouvait une grande cage d’escalier dans laquelle sur de hauts tableaux les noms de tous les morts étaient inscrits. […] Dans de longues rangées, les camarades, dont beaucoup d’épouses et de mères éplorées attendaient en vain le retour, dormaient là du sommeil éternel. » (Historique du 14e régiment d’artillerie de campagne allemand, 1915, traduit par Yves Fohlen in Lettre du CDD n° 19, page 20)


- Au printemps et à l’été 1917, le village est bombardé dans l’objectif de favoriser l’assaut français, sans succès.
- Cependant, la ligne de front se rapproche à proximité après le retrait allemand sur l’Ailette le 2 novembre 1917 (mais le Chemin des Dames devient alors un secteur « calme » du front).


- Après la guerre, le village est entièrement reconstruit (notamment l’église Saint-Martin) tandis que la population retrouve assez vite son niveau antérieur (164 habitants au recensement de 1921). Il reçoit la Croix de guerre en 1920.




- NB: La commune de Chamouille accueille aujourd’hui avec sa voisine de Neuville-sur-Ailette le Center Parcs de l’Aisne.

_

Aucun commentaire: