Mises à jour



Bonjour à tous ceux qui viennent consulter ce dictionnaire.
Ces quelques mots pour vous informer que j'ai commencé une mise à jour de certaines des entrées, qui seront mises en ligne d'ici peu.
Merci à tous ceux qui m'ont laissé ces derniers temps des commentaires et informations qui me serviront à ces mises à jour.

Gil Alcaix


samedi 19 mars 2011

F comme Fonck (René)

- Aviateur français
- Saulcy-sur-Meurthe (Vosges) 1894 – Paris 1953

- Apprenti mécanicien, René Fonck est mobilisé au sein du Génie en 1914. Dès 1915, il obtient de suivre une formation de pilote d’avion et, à partir de mars 1917, il comptabilise 75 victoires officielles, soit le « record » pour un aviateur français (il n’est dépassé que par Manfred von Richthofen, le « Baron rouge », 80 victoires). Très agile, avec une rapidité qui fait sa renommée, le pilote de l’Escadrille des Cigognes touche l’adversaire directement tout en étant rarement (jamais ?) atteint lui-même.

- Fonck brille à 5 reprises au cours des combats du printemps 1917 : Cerny, Berry-au-Bac, Aguilcourt, Nogent l’Abbesse, Cormicy.

- Il revient dans la région en mars 1918 (victoires à Berméricourt, Courtecon) puis en juin et juillet plus au sud, sur la Marne notamment.


- René Fonck finit la guerre comme lieutenant (il est porte-drapeau de l’aviation le 14 juillet 1919) puis entre en politique, tout en réfléchissant à l’usage militaire de l’aviation.



Fiché Aéro



Sources principales :
http://www.theaerodrome.com/aces/france/fonck.php
http://greatwaraces.110mb.com/fonck.html
http://rene.fonck.free.fr/spip/index.php

_

Aucun commentaire: